Hypersensibilité : Ceci n’est pas un coming-out.


#.

Il ne s’agira pas, au sein de cette analyse, d’évoquer la sensibilité que les 3/4 de la terre ressent face à un larmoyant Disney. Cette petite larmichette qui témoigne de notre -quand même- humanité.

Non. 

La sensibilité dont il sera question ici est celle qui transperce l’être à chaque retentissement. Les intellectuels de l’âme l’appelle hypersensibilité. Je l’appelle inadaptibilité. Car on n’est pas « hyper » sensible par rapport à soi. C’est toujours par rapport à l’autre qu’on est trop ou pas assez, cet autre qui s’auto-proclame norme et qui impose l’enfer sur terre pour tous ceux qui ne mimeront pas sa nature. Et dans la logique qui le fuit, il ne pensera pas à appeler ceux qui « en font moins » des hyposensibles.

Car cet être qu’on appelle hypersensible n’a rien choisi, il subit sa nature par la faute d’un environnement qui ne sait rien apprécier de ses richesses et qui lui a, par la même occasion, appris à se déprécier. On peut s’émerveiller devant ce qui lui est possible de faire.

« Oh tu es si sensible, c’est si beau. » 

Conneries. Ferme-la, tu ne sais rien de ce que tu évoques. Ça n’a rien de beau. Point de joliesse. Ça n’aurait pu l’être que si le monde savait s’en émerveiller. Ça n’a rien de beau quand on débarque à un événement humain quelconque et qu’on est assailli des ambiances émotionnelles de la salle entière. Ça n’a rien de « joli » lorsque on est ému à se damner tandis que tous les autres gambadent tranquillement dans la vie. Et ça n’a absolument rien de touchant, c’est tout bonnement pathétique. Pas parce que je le dis mais parce que c’est ainsi que c’est perçu.

Marche ou crève. Sois un roc ou une tapette, couille molle. Mais jamais à vif, ne mets jamais ton cœur et tes tripes sur la table quand tu parles de ce qui te transcende, un peu de tenue voyons ! Cesse d’en faire trop !

 

HSP-test

Pour lire la suite, rendez-vous sur mon nouvel espace de partage autour de l’hypersensibilité : Sensitive Unicorns.

Publicités

Des choses à dire ? BismiLlâh !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s