Idole invisible.


#.

Elle a mis du temps à apparaître clairement à moi.

Avec ses nombreux visages, difficile de la cerner d’emblée.

Elle se cache derrière des mots, des valeurs, des coutumes… Des endroits reculés ou à peine moins, dont on soupçonne peu la réalité.

Elle s’est infiltré sournoisement dans nos représentations les plus primaires.

Elle juge du licite et de l’illicite.

Elle dirige le mode de vie de beaucoup.

À elle, se soumettent des hommes qui se pensent soumis à l’Unique. Elle soumet celui qui s’est déjà soumis. De la lumière, elle engouffre dans les ténèbres. S’enlisent en elle enfants comme adultes. Savants comme ignorants. Une vraie plaie.

Sa nature féminine lui colle parfaitement à la peau… Elle altère vicieusement. Subtilement. Elle accueille ses proies, dans ses bras musqués, pour mieux les endormir.

Son origine humaine lui permet tous les vices. Petits ou grands. Apparents ou cachés. Antérieurs ou actuels.

On lui donne différents noms, on essaye de justifier sa présence. Elle ne doit pas faire grand chose, on lui trouve une légitimité sans qu’elle ne bouge le petit doigt.

Car elle plait et séduit.

Memoirs-of-an-Invisible-Man-a27441078

On écarte la Vérité, exempte de tares, pour lui faire une place de choix. On se bat pour elle, on fait des sacrifices pour lui prouver allégeance.

Des gens ont abandonné ce qu’ils avaient de plus cher dans cette vie pour la satisfaire. Elle est devenue leur passion adorée.

Elle s’est établie dans les cœurs, les corps, les langues, les esprits. Ses autels ne se comptent plus. Les soldats qui luttent pour elle non plus.

Le plus dur, c’est lorsqu’elle fonde l’environnement dans lequel je vis. Remettre tout en cause ? Le système, ses représentants et ce qui en découle ? Une torture… Le coma étant tellement profond… Et pourtant.

On m’a longtemps fait croire qu’elle ne pouvait être que matérielle, concrétisée sous forme de statue ou de tombe.

Je savais que quelque chose clochait sans pouvoir y mettre le doigt.

Une sorte d’instinctRévélateur de fitra.

Je me suis fais des « ennemis », depuis. Mais leur état ne fait naître en moi aucune envie. En vérité, j’ai de la peine pour eux. Orgueil, habitude et ancienneté fondent les obstacles à cette libération. Car c’en est une, quoi qu’on en dise. La clé ultime qui ouvre toutes les portes. Plus aucune frustration ni complexe, plus aucune honte ni profil bas. Plus d’altération de l’inaltérable.

L’Islam pris dans son entièreté, sans ajout ni excès.

« Certes, vous avez eu un bel exemple à suivre en Abraham et en ceux qui étaient avec lui, quand ils dirent à leur peuple : “Nous vous désavouons, vous et ce que vous adorez en dehors d’Allah. Nous vous renions. Entre vous et nous, l’inimitié et la haine sont à jamais déclarées jusqu’à ce que vous croyiez en Allah, seul”

Exception faite de la parole d’Abraham à son père : « J’implorerai certes, le pardon d’Allah en ta faveur bien que je ne puisse rien pour toi auprès d’Allah ».

« Seigneur, c’est en Toi que nous mettons notre confiance et à Toi nous revenons repentants. Et vers Toi est le Devenir.

Seigneur, ne fais pas de nous un sujet de tentation pour ceux qui ont mécru; et pardonne-nous, Seigneur, car c’est Toi le Puissant, le Sage »

Vous avez certes eu en eux un bel exemple à suivre, pour celui qui espère en Allah et en le Jour dernier : mais quiconque se détourne… alors Allah Se suffit à Lui-même et est Digne de louange.»

Sourate L’éprouvée – verset 4 à 6.

Cette idole invisible s’appelle Taghout – طاغوت – et il est désormais contemporain.

Prends-y garde, toi qui me lis.

Si l’on n’extirpe pas chacune de ses racines de notre cœur et de notre mental, chacune de ses idéologies, chacune de ses valeurs, chacune de ses déclinaisons, nous mourrons mécréants en se pensant musulmans.

Nous mourrons dépossédé de la foi qu’on pensait acquise.

Yâ Allâh, prends ce modeste texte et tous ceux qui y poseront les yeux comme témoin de mon désaveu (bara) des idoles visibles et invisibles. Mon désaveu des idéologies forgées par l’Homme. Prends ces quelques lignes à témoin de mon alliance (walâ) à ton système sans faille, ta Voie sans sinuosité, ta Royauté inégalable, ta Loi juste.

Yâ Allâh, prends acte de mon amour pour Ton tawheed, Ton culte que j’espère pur et sincère et agrée moi.

S.

Publicités

Une réflexion sur “Idole invisible.

  1. J’ai regardé recemment une vidéo ou eric Younous parle du fait d’éduquer son âme. Il prend un exemple simple, (excusez moi j’ai une mémoire désastreuse), mais il s’agit d’un des compagnons du Prophète (saws) qui avait un champs de cultures. Il aimait tellement son champs qu’il s’y rendait tous les jours. Un jour il y passa tellement de temps qu’il en oublia la prière de Asr et arriva en retard à la mosquée pour l’accomplir. Vous savez alors ce qu’il fit? il donna son champs en sadaka, direct! car il voyait bien que son champs devenait quelque chose que son âme tentait à mettre avant le rappel de son Seigneur. qu’est ce qu’il fait alors? il éduque son âme, il l’oblige à remettre l’essentiel en première ligne, qui est l’adoration de son Seigneur.
    Nous autres, nous avons plein d’exemples de ces « champs » qui viennent polluer notre adoration, mais est ce qu’on éduque notre âme? est ce qu’on vend notre télévision? notre ordinateur? est ce qu’on supprime notre compte facebook ou l’on va toutes les 5 minutes? que fait-on pour éduquer l’âme de nos enfants? … … …
    Ton article est véridique, mais peut d’entre nous savent se remettre en question et agir réellement, concrètement, pour supprimer toutes ces choses inutiles et polluantes pour nos coeurs.
    Qu’Allah nous éloigne des turpitudes et rafermisse notre foi, BarakAllahufii pour ton rappel!

    J'aime

Des choses à dire ? BismiLlâh !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s