Mise en garde contre…


#.

Je voudrais te prévenir que bientôt, je mettrais en garde contre toi.

C’est tendance de nos jours, faut bien que je prenne le pli. Ces choses là ne se font pas sans chefs d’accusation donc j’ai composé un dossier avec tes forfaits. Malheureusement pour toi, ils sont légions. Tu es surveillée comme je devrais me surveiller.

Je te traque

Et, à la moindre faille, le couperet gagne du terrain. Et puis, je ne peux vivre uniquement dans mon reflet, il me faut des ennemis à afficher, des faiblesses à traquer… Victime de mon égo, je glisse volontiers sur la vague « facilité ».

Pour tout te dire, je te connais comme tu me connais et s’il fallait parler de bulle, tu serais du côté in. Faut dire qu’on a vécu pas mal de choses toi et moi. Je savais que tu me ferais défaut, un jour ou l’autre. Mais j’ai quand même cru en toi et… Je crois que je n’aurais pas du.

Traitresse.

On s’était fait des promesses que tu n’as pas honorées. Des rêves que tu n’as toujours pas réalisés. Des tares que tu n’as toujours pas mis à l’écart.

Incapable.

Tu penses avoir assez d’alibis pour justifier tes délits. Mais tu divagues, ma pauvre fille. T’as pas vu tous les panneaux « danger » ? Ou as-tu mises toutes ces leçons enregistrées ? Tu mériterais que je te mette KO. Un uppercut dans la mâchoire pour faire taire tes méfaits.

Bras cassés.

Tu vois en les autres, la Jéhenne.
Alors que cet autre que tu es en fera peut-être le combustible. Qui sait ?

misengarde

Escroc.

Tu n’es pas bête pourtant,
Je te vois même comme une femme intelligente.

Hélas…

Tu prêche le Vrai mais tes actes suintent le faux.

Hypocrite.

Pour toutes ces trahisons, ta tête est mise à prix. Ranges tes violons, t’es loin d’être la victime dans l’histoire. La vraie lésée, c’est moi. Personne d’autre que moi.

Moi, moi et encore moi.

J’ai été clémente : je t’ai laissée prendre le large mais t’as fini par toucher l’fond.

Piètre capitaine que tu es.

L’époque est au scoop et tu feras bientôt la une.
L’envie de briller…
Te croyant atypique sauf que t’es qu’une croyante typique.
Je t’ai accordé mon temps, tu m’as légué ta perte.

A toi,

Ennemie publique numéro uno de mon monde.

Cette mise en garde contre…

Moi-même.

S.

Publicités

Des choses à dire ? BismiLlâh !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s