La vie en point com.


#.

J’aurais pu appeler ce billet « Brand new« . Voilà, je voulais que tu le saches.

Aujourd’hui, toi et moi passons une étape. Non, ce n’est pas une proposition en mariage, une invitation à une soirée cuir-moustache ou encore une collaboration surprise quelconque mais un petit pas pour moi et un grand pas pour l’humanité.

Il y a 3 ans, presque jour pour jour – à 2 mois et 25 jours près – je recevais un mail qui disait ceci :

« Bonjour,
Merci de vous être inscrit(e) sur WordPress.com.« 

tumblr_li9xf1OMqp1qhfmrto1_r1_500

Bon, j’avoue, ils auraient quand même pu ajouter un petit : « Sempaï, on vous attendait. Les clés de votre Batmobile se trouvent sur le paillasson » Mais je les comprends, ne brûlons pas les étapes.

J’ai ouvert ce blog parce que j’avais envie. Cet argument de choc révélé au grand jour, on peut passer au feed back de ces 3 années de bonheur et de félicité.

J’ai évolué par rapport à certains points, régressé par rapport à d’autres. J’ai rencontré des gens et j’en ai kické d’autres de ma vie. Je n’ai pas perdu de dents, pas non plus changé de fuseau horaire plus de 3 semaines, malheureusement. Écrire, partager, lire pour étayer mes écrits, répondre aux commentaires, mails ect était un passe temps pour ne pas dire une passion.

J’écris quand l’inspi me vient, je ne force pas quand elle fait sa mijaurée.

Mais je t’avoue que je me sentais un peu coincée. Mes premiers articles traitaient de « coaching spirituel ». J’ai souvent eu envie d’aborder d’autres thèmes, qui ne nécessitent pas de khushu ou d’ablutions mais m’intéressent assez pour en parler. Le bug, c’est que je trouvais ça hors propos, pas assez essentiel pour le dévoiler.

Le temps aidant, j’en suis arrivée à me dire que m’investir plus concrètement pourrait m’aider à m’essorer mieux l’esprit et l’âme et finalement, rendre cet espace plus riche. Pour toi comme pour moi. Je suis généreuse, dis mashâ’a Llâh.

Qu’est-ce qui m’empêcherait donc de parler de choses plus communes et moins « philosophiques » mais qui me concernent quand même ? Qui plus est, pourraient te concerner, ô avide lecteur de confidences !

Public, je te le donne en mille : nothing. (Ça veut dire « rien » en anglais.)

Après tout, je voulais nourrir ce blog avec ce qui me nourrit moi-même et je ne parle pas de mon frigo. Hihi.

Me voici donc à prendre une nouvelle vague, à voguer vers de nouveaux horizons, à braver d’autres forêts tropicales… Non, en fait je vais juste, en plus des thématiques que j’abordais déjà, te parler par exemple d’esthétique, de sport, d’outils psychothérapeutiques (oui, c’est long à dire mais je te promets que ça va t’aider). Ce bout de toile ne deviendra pas une scène de hijabi gourou, un recueil de recettes pour bodybuilder ni les confessions d’une descendante de Freud.

Ça va être classe et tu vas kiffer.

N’aies crainte et prends ma main.
(uniquement valable pour les chromosomes XX.)

S.

Publicités

Une réflexion sur “La vie en point com.

Des choses à dire ? BismiLlâh !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s