Pour toi, j’tuerais.


#.

T’es pas encore là et j’ai déjà trop hâte.

Tu le sauras lors de tes premières bêtises, je n’ai pas la patience pour amie intime.

J’ai tellement de mots en tête,

L’aiguille de ma boussole s’arrête rarement quand j’aborde ce sujet.

Le cœur qui déborde d’amour, j’ai carrément peur de t’inonder.

Derrière ce ventre arrondi, j’te raconterais tout.

9 mois.

A chaque douleur, je me souviendrais que bientôt je te rencontrerais,

Tu m’apprendras la constance malgré moi.

Une fois dans mes bras, j’voudrais plus te lâcher.

Le fruit d’un amour sincère, j’te croquerai à chaque regard.

Tu seras magnifique, qu’importe l’enveloppe de ton âme.

Je te regarderais pendant des heures,

Tu me feras oublier la contrainte du temps.

Premier, deuxième, troisième,

Qu’importe ton grade, tu seras comme ma première fois.

Ma force enrobée de faiblesse, l’enfant pour qui j’tuerais.

Je t’apprendrais à prendre soin de ton cœur mais aussi à installer un ventilo, là-haut.

Car ici-bas, faudra que tu gardes la tête froide de sagesse et le cœur brûlant de rahmâ.

J’aurais aimé t’accueillir dans un monde en or mais pour ça, on devra attendre l’autre…

A défaut, je prendrais le meilleur,

J’écarterais le pire.

Les yeux de ton père te lègueront leur force, les miens te rappelleront la fierté que tu inspires.

Je te livrerais la quintessence de toutes mes observations, j’voudrais que t’aies 20 ans d’avance sur l’univers entier.

Tu sais,

J’ai du mal à le digérer mais…

Je commettrais des erreurs,

J’espère que tu auras l’indulgence pour bras droit,

J’aimerais être parfaite,

Mais je m’efforcerais d’être à la hauteur.

J’me priverais pour que tu aies,

Tu deviendras ma priorité.

Je veillerais pour que tu dormes,

Les insomnies, je connais déjà.

Je faiblirais pour que tu grandisses,

Je te demanderais pardon pour que tu avances sans rancune,

L’orgueil mal placé, moi je connais pas

Je prendrais soin de tes ressentis même quand tu négligeras les miens,

J’ai aussi été injuste, faut bien payer un jour ou deux.

Je remplirais des cahiers entiers pour que tu me lises quand je ne serais plus.

J’te préviendrais des dangers qui guettent dehors,

Je te parlerais de ces grands Hommes pour que t’en inspires.

Je t’apprendrais la vigilance, tu me rappelleras la confiance.

Je t’apprendrais à marcher, tu m’épaulerais quand je tituberais,

Je t’apprendrais à t’aimer pour que tu puisses aimer à ton tour,

Je te consolerais quand on te blessera,

Je me battrais pour toi.

Je t’aimerais en sachant que je te perdrais.

Je me dévoilerais presque totalement,

Authentique dans la joie comme dans la peine.

Tu m’idéaliseras, me haïras puis me comprendras.

Retiens juste une chose :

J’voudrais que l’admiration soit ta seule opinion à mon sujet.

On sera trois, puis quatre puis autant qu’on le pourra.

On sera fort malgré la haine, le vice et toute la noirceur de l’humanité.

Un « je t’aime » serait juste insuffisant, Mais je te le dis déjà, en t’attendant.

S.

Publicités

18 réflexions sur “Pour toi, j’tuerais.

  1. Superbe…. j ai 2 enfants ce sont mes amours et tes mots décrivent tt simplement ce sentiment si vrai si grand si beau…. Dieu t accorde le Meilleur

    J'aime

  2. Pingback: Nos Hommes ont plus d’honneur que les vôtres. | One way to ihsân.

  3. tu m’a mis la larme à l’oeil, mon fils je t’aiiiiime si fort , tu n’as que 8 mois et tu nous a rempli nos vies, qu ALLAH protège nos enfants et les guide, ameen

    J'aime

  4. waw … waw … et re waw !

    allahuma berek je me retrouve mot pour mot, même les pages de cahiers remplies … rien ne sert d’en dire plus, tu as tout dit !

    PS / pas besoins d’être déjà mère pour avoir l’âme et l’étoffe d’une mère !

    J'aime

Des choses à dire ? BismiLlâh !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s