Tu verras, ça te passera.


#.

On m’a dit que tout ça n’était que le fruit de la jeunesse, de l’ivresse que procure le désir de changer. Changer le monde, se changer soi, voir ceux et celles qu’on aime emprunter le chemin de la vérité.

On m’a dit que c’était momentané, on m’a dit : « Tu verras, ça te passera !« . On m’a dit de ne pas scander trop fort ce qui se passait en moi, on m’a dit de dire tout bas ce que mon cœur visait là-haut.

Je l’ai vu dans leur yeux : on me prenait pour une folle, une bizarre sûrement en quête de sens. On m’a dit de ne pas m’indigner devant ce qui me dérange, on m’a dit de me cacher derrière un prétendu comportement noble, on m’a dit de ne pas hésiter à tendre l’autre joue.

Je n’ai pas voulu y croire et je me suis fais une promesse : préserver cette petite étincelle qu’Il a éveillé en moi un paquet de saisons plus tôt. Mais parfois, elle se ternit, perd de sa lumière. Parfois, j’ai envie de laisser tomber, de leur dire que je pars et que je ne reviendrais pas. Mais partir où ? Malgré toutes les horreurs qui se passent à des kilomètres de moi, j’ai souvent honte de me lamenter pour cette étroitesse qui habite ma poitrine.

Et puis, les années se sont écoulées.

Et puis, ils cachaient la vérité.

Et puis, ils détournaient nos regards de l’essentiel.

Et puis, ils tentaient de nous bâillonner un peu plus.

Et puis, on se demande qui sont les vrais ?

Qui se cache vraiment derrière ces déguisements de piété ?

A force de ne pas les comprendre, on m’a dit que c’était normal de perdre espoir, qu’ils étaient passés par là un peu plus tôt, que je m’y ferais avec l’âge, qu’il faut bien se rendre compte à un moment qu’on ne peut rien. Que nos rêves sont trop grands. Que nos espoirs sont trop lourds pour nos épaules.

Qu’il fallait finalement se résigner.

On m’a dit de céder à la passivité, de lâcher tous ces discours trop ambitieux en lesquels on est trop peu de fous à croire.

« Arrête de faire ton excitée de service, range-toi dans les rangs, sois docile, tu réfléchis trop, tais-toi un peu plus, pourquoi vouloir nager à contre courant, pourquoi vouloir te donner un genre à tout prix ? Que cherches-tu ? Qui veux-tu impressionner ? »

Je n’arrive pas à mettre des mots sur tout ce que je ressens. Mais je te l’ai dis, j’y ai déjà pensé, j’aimerais parfois lâcher prise, j’aimerais parfois pouvoir vivre avec ces œillères qu’ils sont trop nombreux à porter, ne me préoccuper que de mon petit égo, et pouvoir dormir sur un « On s’en bat les reins, au final !»

Mais je n’y arrive pas, malgré moi.

« En vérité, Allah ne change pas l’état d’un peuple tant que celui-ci ne change pas ce qui est en lui-même.»

Sourate 13 – Verset 11.

On m’a menti, ça ne passe pas.

S.

Publicités

12 réflexions sur “Tu verras, ça te passera.

  1. A Salam aleykoum Très Chère Soeur Bien aimée,

    Je ne sais pas si tu as lu « entre l’homme et son coeur » de tariq ramadan, mais dans ton écrit, ton analyse, tes interrogations… tu trouverais beaucoup de choses essentielles dans ce livre, pour que ca ne te passe pas :-), une lecture qui ramène à soi-même, et au travail que l’on a avant tout besoin d’accomplir sur notre coeur… Chaque chapitre est bref et on peut y revenir chaque fois que l’on serait tenté de baisser les bras, je le conseil vivement dans les sacs à main :-)!!
    Prennez bien soin de vous mes chers frères et soeurs! Salam!

    J'aime

  2. La religion des médiocres = Ahchouma !!! « Cache vite sous le tapis, ça te passera.. »

    RENTRE VITE DANS LE TROUPEAU DES MOUTONS QUI MARCHENT EN RANG SERRE VERS L’ABATTOIR !!!!

    « Tu vois l’amour à travers les mandolines et les vers de mirliton. L’amour, le vrai, est shakespearien! L’amour ne se susurre pas, il se hurle.

    Ne serait-ce qu’à cause de ton vocabulaire, tu ne connaîtras jamais l’atroce volupté des grands chagrins d’amour. Mais tout le monde n’a pas la stature d’un tragédien… Contente-toi du bonheur, la consolation des médiocres. »
    J.Guiomar

    http://abourayan2012.wordpress.com/2012/05/03/audio-abourayan-message-despoir/

    J'aime

  3. Tu ne peux pas savoir à quel point je me reconnais dans ton article, j’ai plein de projets pour la communauté mais aucun moyen de les réaliser,ils restent dans ma tête et les musulmans ne prennent rien au sérieux.J’ai l’impression que chacun se mêle de sa vie sans rien viser de haut alors que les problèmes se démultiplient avec le temps… On m’a dit la même chose que toi : » ça te passera tu es jeune moi aussi avant.. » mais ça ne rentre pas dans ma tête, non plus!

    J'aime

  4. As salam aleykoum wa rahmatulah wa barakatuh

    Plus je parcours et lis tes articles et plus je me dis « non ceux ne sont pas seulement des articles mais des lettres que j’aurais pu m’adresser »

    Et tu verras ça ne passeras pas…même si le temps passe, et que la déception augmente, l’envie aussi malheureusement la colère également… Tu passeras des moments à essayer de t’en sortir en aidant autrui, certaines personnes ont besoin de pousser ses paires afin de se sauver soi… malgré les épreuves personnelles qui nous traversent…

    Mais finalement, les actes ne valent que par leur intention peut être qu’un jour ton discours trouvera sa place dans le cœur d’une personne, et permettra à ses membres d’agir, à son esprit de réfléchir… et peut être que tu n’en sauras rien mais Lui sait et ta récompense n’en sera que mieux apprécier dans l’au-delà. I hope…

    Aimé par 1 personne

    • wa’aleyki salâm,

      « Tu passeras des moments à essayer de t’en sortir en aidant autrui, certaines personnes ont besoin de pousser ses paires afin de se sauver soi… » j’aime tes mots. : )

      J'aime

  5. Salamou’aleykoum :)

    Cela fait un bon moment que je lis tes articles qui ont toujours eu la finesse et la perspicacité d’éveiller mon intérêt et ma réflexion machaAllah. Mais s’il y a bien un article dans lequel je me retrouve à 2000% c’est bien celui-ci! (O_O)

    Moi qui pensais être la seule à être perçue aux yeux des autres comme une « utopiste », moi à qui l’on a dit tant de fois « t’occupe pas de ça, ce ne sont pas tes affaires, occupe toi de tes études, t’es trop jeune , ça passeras tu verras ». Bien que j’ai 20 ans, l’on perçoit souvent ma persévérance à vouloir trouver des solutions concrètes pour la communauté, comme une « dernière crise d’ado », alors que cela n’a absolument rien à voir, j’ai toute ma tête elhamdouliLah et mes résultats scolaires sont plus que satisfaisants elhamdouliLah, donc non, ma révolte n’est pas un voile d’hypocrisie et ni une échappatoire afin de ne pas accomplir mes devoirs.

    C’est plus fort que moi, j’ai essayé de me résigner comme les « anciens » mais je n’y arrive pas, c’est contre ma nature, tout mon âme hurle un déchirement, je ne peux pas me résoudre à rester impuissante, passive, inactive, face à toutes ces lacunes, incompétences, faiblesses tout azimuts qui assaillent notre communauté.

    Je me dis que tout un chacun(du moins, les plus motivés), avec la somme nos différents dons qu’Allah nous a gracieusement octroyés, nous pourrions user de nos talents respectifs, les accorder ensemble en toute complémentarité afin d’agir enfin concrètement de façon réaliste et efficace sur les problèmes majeurs de notre communauté.
    De manière à ce qu’à long terme, inchaAllah, l’on ait déjà colmaté tous ensemble les brêches qui empêchaient notre avancement, et pouvoir ainsi offrir un meilleur ancrage pour la prochaine génération qui devra bien s’accrocher quand on voit déjà les dégats de notre société actuelle, l’avenir ne présage rien de bon, la foi et surtout sa pratique sont la seule solution.

    Malheureusement, ce qui fait toujours obstacle à nos projets sont souvent les moyens financiers, car l’on aura beau avoir élaboré le meilleur projet au monde, si l’on a pas l’argent pour l’édifier, l’on avancera jamais. A nous, enfants de la Oumma, d’étudier, de nous réformer, de travailler, de réunir tout un chacun une part de nos fonds dans des projets communs pour le bien de tous. Cessons de nous diviser pour des choses futiles, concentrons nous plutôt sur la prise de conscience, cette cohésion qui nous rapproche afin d’oeuvrer pour l’excellence, One community united together for One Way to Ihsan, isn’t it ? ;)

    Aimé par 1 personne

    • wa’aleyki salâm,

      Désolée pour ce retard de réponse, j’avais complètement oublié, as usual !

      Ton commentaire m’inspire deux choses :

      * N’abandonnes jamais ta prétendue « folie »
      * Occupes-toi des causes et Allah t’accordera les moyens (financiers, matériels ou humain)

      Et qu’Allâh te préserve et t’accorde le bien, là ou tes pas te mèneront.

      J'aime

      • As Salamou’aleykoum,

        BarakAllahoufiki pour tes précieux conseils, je n’y manquerai pas inchaAllah =)

        Bonne continuation pour ton site, il est vraiment inspiring machaAllah, je ne rate aucun de tes artciles!

        Amine pour tes douas, qu’Allah te protège également du mal de ce qu’Il a crée, qu’Il t’éloigne des envieux, et qu’Il te récompense dignement ici-bas et dans l’au-delà, amine.

        J'aime

Des choses à dire ? BismiLlâh !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s