Journal d’une future-ex-glandeuse – Confession.


#.

Cher toi, l’heure est aux confidences.

Je t’ai trahi.

Oui, tu lis bien.

Pas beaucoup, pas non plus en mode « Oh la goujate ! » mais je t’ai feinté… Pour la bonne cause, I promess ! Ne ferme pas cet onglet, ne préviens pas la police des frontières (oui, parfois je sais aussi faire des boutades produits blancs), juste calme-toi.

* Previously on Journal d’une future-ex-glandeuse *

(Tu as remarqué que le diminutif donne JFEG ? Ça fait format de photo, du coup, ça claque moins … Voilà, grâce à cette info, ta vie vient de prendre un nouveau tournant. )

Je te parlais de ci et ça, des méfaits de la routine jusqu’à la construction d’un idéal en passant par le moment déclencheur de ce dernier : la description de ces éclats de Foi.

Tu n’as rien remarqué ?

Sûr ?

C’est pas grave, je ne t’en veux pas, moi aussi parfois je ne suis pas au top. Je vais tout t’expliquer parce que je suis une chic fille et que t’aimes ça.

Dans la vie, il y a l’auto-enfumage et puis il y a ses déclinaisons. Laisses-moi te présenter l’une d’elle : rêvasser celui ou celle qu’on espère être un joyeux jour lointain en estompant le chaos qu’on est aujourd’hui. Parce qu’on peut se mentir ou se dire la vérité : à force de rêver son idéal, on finit par se dire que tel ou tel défaut n’est pas siiiiiiiii dramatique et puis on perd la rigueur qu’on a envers soi pour en redoubler avec les autres et puis… Tu connais la suite.

Mais il faut comprendre l’Homme : l’imagination c’est funky, ça te permet de ranger pour un temps les limites de ta raison et de pouvoir t’en donner à cœur joie :

« Jeune jedi (oui, je sais, on m’a dit, j’ai reçu le fax : on dit padawan et pas jedi mais j’aime mieux ainsi et quelque part, je fais c’que j’veux), écoute les mots qui vont sortir de mon antre buccale (c’est pas très glamour, je l’avoue, ne l’utilise pas à haute voix, tu risquerais de perdre 10 points de halal appeal) :

Oui, je serais cette compagnonne des temps modernes, qui assumera autant d’actes surérogatoires (alors que tu galères déjà avec le côté obligatoire) je donnerais mon pain quotidien (arrête ton char, on sait que la nourriture est un de tes hobbies), la langue arabe n’aura plus de secret pour moi (alors que tu galères à prononcer correctement 20 lettres sur 29), elle détrônera la langue de Molière qui me sert de langue maternelle et je composerais des vers a tout va !

Je n’aurais pas une once de haine, de colère, de tristesse et toutes ces choses de faibles, non, je serais aussi tempérée que l’ouragan Katrina ( je sais c’est pas logique mais ça donnait tellement bien… ), et quelle sagesse se lira sur mon visage ! Mashâ’a Llâh sera la seule chose qu’on pourra dire à mon égard… « 

Alala, ça m’ennuie d’à chaque fois casser tes rêves… Je dois toujours m’occuper du sale boulot ! ( là tu te dis que j’ai une vie assez difficile et tu as envie de me faire un don en toute fraternité mais mon honnêteté sans frontières se doit de te dire que c’est pas vraiment la vérité vraie )

Si toi aussi tu t’es déjà tenu ce genre de conversation avec toi-même ben… Saches juste que nous avons un point commun. (Tu t’attendais à un billet pour Tokyo ?)

Évidemment, j’aurais pu me contenter de te l’expliquer de la manière la plus simple qui soit mais c’était moins marrant. (huhuhu)

Ceci étant dit, il n’y a pas pire obstacle au changement que de se mettre en but ultime, un truc proche de l’impossibilité ! Il y a une étape préalable assez importante si on veut faire les choses à la bien (cousin ! Aiiiight !) mais je vais te laisser méditer sur ma confidence du soir, bonsoir.

Peace.

S.

Publicités

6 réflexions sur “Journal d’une future-ex-glandeuse – Confession.

  1. As-salamou ‘alaykoum wa rahmatoul lahi wa barakatouh,

    Mashâ ALLAH plein d’humour et de bons sens!
    Qui n’aimerait pas devenir cette personne nec plus ultra … pour ma part j’en suis bien loin.
    Qu’ALLAH nous facilite dans notre cheminement vers LUI.

    J'aime

      • As-salamou ‘alaykoum wa rahmatoul lahi wa barakatouh S,

        En ce qui me concerne je te dirais non. Tout ce que l’on peut faire c’est essayer de s’améliorer sans relâche et surtout de ne pas rester sur ses acquis, de se rendre compte qu’on en fait jamais assez et de garder à l’esprit que la perfection n’est détenue que par ALLAH Seul.

        Qu’ALLAH te préserve ainsi que mes soeurs et frères fi ALLAH.

        J'aime

Des choses à dire ? BismiLlâh !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s