N’étais-tu pas du nombre des égarés ?


as-Salâmu ‘aleykoum wa rahmatuLLâh !

Au nom d’Allâh, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux.

Quand on observe l’Homme, que l’on pense que l’on a tout vu de lui, voilà qu’une nouvelle constatation nous frappe de plein fouet et nous surprend. Nombreux sont les savants, sociologues, psychologues etc qui se sont penchés sur la question et nombreux sont les écrits qui nous mâchent le travail.

Observer l’Homme, observer l’autre, c’est s’observer soi, un rappel constant : une telle pratique tel acte bénéfique, ou en suis-je par rapport à elle ?, un tel n’a pas goûté aux délices de la Foi, est-ce que je remercie régulièrement mais surtout assez Allâh pour m’avoir indiqué le droit chemin ?

Mais l’Homme est aussi celui de l’oubli et nombreux sont les versets et ahadiths qui soulignent cette tendance à l’ingratitude autant envers l’humain que le Divin.

 » Nous l’avons guidé dans le chemin qu’il soit reconnaissant ou ingrat. « 

Sourate al-Insân – verset 3.

 » Et quand le mal vous touche en mer, ceux que vous invoquiez en dehors de Lui se perdent. Puis, quand Il vous sauve et vous ramène à terre, vous vous détournez. L’homme reste très ingrat. « 

Sourate al-Isrâ – verset 67.

 » Car les gaspilleurs sont les frères des diables; et le Diable est très ingrat envers son Seigneur. « 

Sourate ash-Shu’arâ – verset 17.

Et si l’être humain peut manquer de reconnaissance envers Allâh ou envers celui ou celle qui lui a rendu service, il le peut aussi envers sa guidée. On oublie bien vite ce que nous étions pour privilégier la barbiche qui orne notre visage ou encore ce voile XXL qui habille notre corps. Égaré ? Ce terme semble ne plus faire partie de l’histoire de beaucoup d’entre nous. On balaie d’un revers de manche ces années où on ne se rappelait d’Allâh qu’un mois et quelques jours dans l’année, où on n’appliquait la sunnâ de Son Prophète, alayhi salât wa salâm, aussi partiellement qu’on méditait sur nos vies.

Alors on scrute l’autre d’un œil qui ne connait de la bienveillance, dans le meilleur des cas, que son orthographe, on l’attend au tournant à chaque manquement en sortant nos grandes phrases préfabriquées qui s’échappent de nos bouches aussi facilement qu’on monte un meuble IKEA : « Tu n’es qu’un(e) égaré(e) !« , « Crains Allâh ma sœur, tu vas brûler en enfer!« , « On s’arrangera le Jour Dernier… Rien ne sera passé sous silence ! « J’étais musulmane avant toi, hier tu as appris à dire bismiLLâh et tu viens me faire la morale !« , «  Tu parles et tu ne portes même pas le voile ! » « J’aimerais pas être à ta place le jour du jugement…  »  » Tu t’es prise pour une savante ou quoi ?  » & the last but not least : précédé et/ou suivi d’un soupir hautain, le célèbre  : »Qu’Allâh te guide…  »

Maintenant que le décor est posé, procédons à l’analyse : comment se fait-il que l’on ait autant de confiance en soi que pour penser qu’Allâh nous ait déjà tout pardonné et qu’on ait pour mission de juger avant l’heure ? Avons-nous apporté à l’Islam un apport tellement grand que tous les droits nous sont donnés ? Souffrons-nous de perte de mémoire ou encore du fléau de la mémoire plus que sélective ?

 » Je n’ai créée les Djinns et les humains que pour qu’ils m’adorent. « 

Sourate ad-Dariyât – verset 56.

N’étais-tu pas du nombre des égarés et Allâh t’a guidé ? Qu’est-ce qui t’as rendu imbu(e) de toi même ?

Qu’espère-t-on comme retour en agissant comme si l’autre était le pire des criminels ? Du positif ? Un remerciement ? Des invocations en notre faveur ? L’espoir fait vivre certes mais mettons-y les moyens nécessaires !

Les mots ont une force et lorsqu’ils sont utilisés dans le bien, ils peuvent déplacer des montagnes ! Subhan’Allâh, pourquoi ne pas privilégier le bien en cette sœur qui prie maladroitement certes mais prie malgré tout, qui pose des questions nous paraissant peut-être trop simplettes mais qui illustrent l’intérêt qu’elle porte à sa religion ?

Certains compagnons s’inquiétaient tellement de l’acceptation de leur actes qu’il espéraient ardemment qu’Allâh accepte d’eux ne serait-ce qu’une seule unité de prière… Sans vouloir dénigrer quiconque, que dire de nous et de notre pratique à des années lumière de la leur ?

 » Un croyant est un étranger dans ce monde, il ne craint jamais l’humiliation et ne concurrence jamais pour la gloire d’ici bas, ses préoccupations sont différentes de celles de la majorité des gens , les gens ont une bonne opinion de lui, alors qu’il est tourmenté intérieurement. « 

Hassan al-Basri.

Les croyants sincères qui tendent vers le changement intérieur sont ceux qui ne tombent jamais dans l’adoration de leur propres actes et la focalisation sur les erreurs des autres ! Qui peut prétendre avoir assez d’épaules pour porter le rejet de la religion par la faute de ses mots ?

Le Prophète, ‘aleyhi salât wa salâm, invoquait souvent Allah par cette invocation :  » Ô Celui qui fait basculer les cœurs, raffermis mon cœur sur Ta religion.  » –  » Yâ moqaliba l-qoloub, thabit qalbi 3alâ dinik.  »

Et ‘Aishâ de dire : « Ô messager d’Allâh, tu invoques souvent Allâh par cette invocation, alors que Dieu t’a pardonné Tes fautes antérieures et futures ? » Il répondit – prière et salut sur lui – : « Et qu’est ce qui m’assure du contraire, ô ‘Aishâ, alors que les cœurs des gens sont entre deux doigts des doigts du Très Miséricordieux, s’Il veut faire basculer le coeur d’un serviteur, Il le tourne comme Il le veut ? ».

Bukharî.

La seule question qui devrait être posée est la suivante :

 » Qu’ai-je fais pour l’Islam ? « 

Attelons-nous à rendre agréable la spiritualité aux yeux des gens, vous n’imaginez pas le bienfait d’être la cause ne serait-ce que d’une seule guidée…

 » Fais en sorte que la personne qui est tombée dans l’erreur soit comme un malade que tu souhaites soigner et pas comme un criminel que tu veux punir car entre ces deux choses, il y a une différence… « 

Sheikh Al-Uthaymin, rahimuhuLLâh.

A bon entendeur… Salâm ! :)

Publicités

11 réflexions sur “N’étais-tu pas du nombre des égarés ?

  1. Salam Aleikoum !!

    Je ne connaissais pas le blog… NI les textes et vraiment je reste bouché bée en premier lieu par la présentation, je ne pensais pas qu’on pouvais faire aussi net, clair et ordonnée… Macha’Allah… !!

    Ensuite par le texte, l’organisation, la syntaxe, les couleurs… On n’as pas envie de lâcher l’écran, pas envie de s’arrêter de lire et on se demande si ça va s’arrêter… J’en rajoute ?? Non même pas… !! Qu’Allah te facilite et te récompense pour ce magnifique blog… !! Macha’Allah… vraiment utile !!

    Qu’Allah t’accorde une inspiration illimité afin de nous offir d’autre rappels comme celui ci… !!

    Salam Aleikoum !!

    J'aime

    • wa ‘aleykoum as-salâm wa rahmatuLLâh : )

      Ameen, jazak’Allâh cher frère ! Je profite de ton intervention pour te faire part du fait que j’ai beaucoup apprécié ton carnet de bord ‘umratique ma shâ’a Llâh, bonne alternative à la classique vidéo descriptive !

      Qu’Allâh nous guide vers le bien et guide par nous.

      wa salâm.

      J'aime

  2. Wa aleyki salam chère soeur bien aimée,

    merci pour ce rappel plein d’humilité, Dieu te bénisse! A très bientôt inch Allah, c’est toujours un plaisir de te lire.

    Salam!

    J'aime

  3. Salam Aleykoum oua rahmatallah oua barakatouh !!

    « On oublie bien vite ce que nous étions pour privilégier la barbiche qui orne notre visage ou encore ce voile XXL qui habille notre corps. Égaré ? »
    Tu fais vraiment pas semblant ma soeur, une plume incroyable ma sha Allah !!

    J’ai aimé cette article, qu’Allah te récompense pour ce travail !
    Et j’ai aimé la vidéo du Cheikh El Arifi en adéquation complète avec ce texte.

    Salam Aleykoum !!

    J'aime

Des choses à dire ? BismiLlâh !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s