L’invocation la plus digne d’être exaucée.


as-Salâmou ‘aleïkoum wa rahmatuLLâh,

Au nom d’Allâh, le Miséricordieux, le Très Miséricordieux.

 

La prière est le moment où le Musulman est le plus proche de son Seigneur, l’instant d’intimité par excellence entre le serviteur et son Maître. Cette relation privilégiée qu’entretient le croyant avec son Créateur ne s’interrompt pas complètement avec les salutations en fin de prière, les formules d’évocation et invocations à dire après les prières obligatoires l’illustrent de manière on ne peut plus claire.

Elles rappellent au Musulman qu’il doit constamment se souvenir d’Allâh, ‘azawajâl, qui ne cesse de le voir, de l’entendre et de l’exaucer, même après la prière.

Allâh, ‘azawajal, dit :

« Souvenez-vous de Moi, Je me souviendrais de vous. »

sourate 2 – verset 152.

L’on comprend par là que l’une des meilleures situations du serviteur est lorsqu’il se rappelle le Seigneur de l’univers et qu’il se consacre aux formules d’évocation et invocations rapportées de la part du Messager d’Allâh, ‘alayhi salât wa s-salâm, le maître des Envoyés.

Parmi ces supplications figurent les formules d’évocations et les invocations après les prières prescrites, à propos desquelles Allâh, ‘azawajal, a dit :

« Et glorifie-Le une partie de la nuit et après la prosternation. »

sourate 50 – verset 40.

Ibn ‘Abbâs, radhi Allâhu ‘anhu, dit :

« Il s’agit de la glorification d’Allâh après la prière. »

Tafsîr Ibn Kathîr, t.4, p.246.

On interrogea le Messager d’Allâh, alayhi salât wa s-salâm :

« Quelle est l’invocation la plus digne d’être exaucée ? »

Il, alayhi salât wa s-salâm, répondit :

« Au milieu de la seconde moitié de la nuit et après les prières prescrites. »

 

Nous avons donc souhaité, sous forme de tableau,  compiler quelques une des invocations que l’on retrouve dans l’épitre de Sulaymân al-Kharâshî, « Les invocations à dire après la prière » toutes issues de ahâdiths authentiques ( cliquez pour agrandir ! :D ) :

Afin de ne pas charger le tableau et le rendre le plus limpide possible, nous avons préféré joindre ci-dessous les traductions :


* Astaghfiru Llâh (3x) Allâhuma anta s-Salâm wa minka s-salâm, tabâraka yâ Dhâ l-jalâli wa l-ikrâm.

J’implore le pardon d’Allâh (3x) Ô Allâh, Tu es la Paix et la paix vient de Toi, Bénis sois-Tu, ô Détenteur de la Majesté et de la Munificence.

 

* Allâhuma a’inni ‘alâ dhikrika wa shukrika wa husni ‘ibâdatik.

Ô Allâh, aide-moi à T’évoquer, à T’être reconnaissant et à parfaire Ton adoration.

 

* Allâhuma innî as’aluka ‘ilman nâfi’an wa rizqan tayyiban wa ‘amalan mutaqabbalan.

Ô Allâh, je Te demande une science utile, une subsistance saine et une oeuvre agréée.

 

* Allâhuma bika uhâwilu wa bika usâwilu wa bika uqâtil.

Ô Allâh, c’est par Toi que je ruse, que j’assaille et que je combats.

 

* Subhâna Llâh x 100 + lâ ilâha illâ Llâh x 100.

Gloire à Allâh x 100 + Point de divinité si ce n’est Allâh x 100.

 

* Lâ ilâha illâ Llâhu wahdahu lâ sharîka lah, lahu l-mulku wa lahu l-hamdu wa huwa ‘alâ kulli shay’in Qadîr x 10.

Point de divinité si ce n’est Allâh, à Lui appartient la royauté et la louange et Il est Capable de toute chose x 10.

 

* Allâhuma innî a’ûdhu bika mina l-hammi wa l-kasali wa ‘adhâbi l-qabr.

Ô Allâh, je cherche refuge auprès de Toi contre l’anxiété, la paresse et le supplice de la tombe.

 

* Subhânka wa bihamdik, lâ ilâha illâ Ant, astaghfiruka wa atûbu ilayk.

Gloire et louange à Toi, point de divinité si ce n’est Toi, j’implore Ton pardon et je me repens à Toi.

 

* Allâhuma innî a’ûdhu bika mina l-kufri wa l-faqri wa ‘adhâbi l-qabr.

Ô Allâh, je cherche protection auprès de Toi contre la mécréance, la pauvreté et le châtiment de la tombe.

 

* Ayât al-Kursi + al-Ikhlâss + al-Falaq + an-Nass.

Le verset du Trône + la sourate « le monothéisme pur » + « l’aube naissante » + « les gens ».

 

* 33 x Subhâna Llâh + 33 x al-hamdu liLlâh + 33 x Allâhu Akbar

33 x Gloire à Allâh + 33 x Louange à Allâh + 33 x Allâh est le Plus Grand.

 

* +  lâ ilâha illâ Llâhu wahdahu lâ sharîka lah, lahu l-mulku wa lahu l-hamdu wa huwa ‘alâ kulli shay’in Qadir.

+ compléter la centaine par : Point de divinité si ce n’est Allâh, Seul et sans associé, à Lui appartiennent la loyauté et la louange et Il est Capable de toute chose.

 

Pour vous y mettre, rien de plus simple :

1* Imprimer le tableau.

2* S’en munir après chaque prière et noircir une gommette par jour et par invocation.

N.B. : Certaines invocations sont formulées à des moments précis, notamment après la prière de l’aube et celle du coucher du soleil. Ce pour quoi, certaines cases sont démunies de gommettes.

Après un petit temps, les invocations seront connues par coeur in shâ’a Allâh et deviendront un rempart de plus dans notre foi !

Les sages disent que pour qu’un acte anodin devienne une habitude, il faut le faire 21 jours d’affilée… Alors J-21 et …


BismiLLâh ! :D

Publicités

3 réflexions sur “L’invocation la plus digne d’être exaucée.

  1. Aller cette fois je vais imprimer, prendre mon petit tableau et m’y mettre, c’est vrai que de lire après chaque prière au bout d’un temps on va les connaitre par coeur inch Allah, c’est vraiment une bonne idée!! y a plus qu’à mettre en pratique :-)

    Dieu te bénisse sister! Salam!

    J'aime

Des choses à dire ? BismiLlâh !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s